Facebook Twitter
pornodingue.net

Survivre à L'infidélité

Posté le Juin 22, 2022 par Otha Conzemius

Les couples peuvent survivre à l'infidélité s'ils sont prêts à restaurer les éléments constitutifs de ces mariage - la confiance.

Le premier échelon sur l'échelle pour comprendre comment faire confiance serait de reconnaître que l'infidélité pourrait être la faute non pas de 1, mais des deux. Les couples devraient se rendre compte des longueurs qu'ils auraient pu s'éloigner de la valeur qu'ils se mettaient les uns aux autres au début de ce mariage. Un couple aurait pu se perdre dans la frénésie de la vie maritime (comme par exemple les enfants), obligeant l'un d'eux à s'égarer.

La survie par infidélité prend du temps. Bien qu'il puisse être impossible de revenir facilement à la phase de mariage amoureux, le couple peut lentement renforcer la confiance en communiquant à nouveau.

Le pardon est en fait nécessaire si la récupération de l'infidélité doit généralement être permanente. Le pardon est vraiment un processus répété qui est plus mental que verbal. C'est un engagement, pas seulement une émotion - elle tient pour une éternité et n'est pas un événement «unique».

Malheureusement, vous pouvez trouver des circonstances où le pardon pourrait être souhaitable et que la réconciliation n'est pas possible (ni en bonne santé). Une situation particulière est autrefois l'infidélité d'un conjoint est habituelle. L'infidélité récurrente peut être une conséquence du développement de personnages déviantes, comme par exemple chaque fois qu'une personne prospère sur un comportement malhonnête et en profite. Certaines personnes peuvent dériver un sentiment de satisfaction perverse d'avoir une relation secrète, d'accumuler des expériences sexuelles et de tromper leur conjoint.

L'infidélité récurrente peut également être due à la dépendance sexuelle considérée comme une condition où la gratification sexuelle est recherchée de manière compulsive dans une fréquence et une manière indisponible dans le contexte du mariage. Contrairement à l'individu présentant un caractère déviant, le toxicomane sexuel peut ressentir des remords à un moment donné, mais se sent impuissant pour éviter le comportement. Dans de tels cas, la réconciliation pourrait ne pas être le meilleur remède. Le couple est souvent mieux loti à sa manière, et leur guérison devra se produire séparément.